Pratiques et conseils pour une balade à cheval réussie

Pratiques et conseils pour une balade à cheval réussie

Se balader à cheval présente de nombreux avantages pour le cavalier : La convivialité est au rendez-vous et permet de passer un bon moment à contempler la nature sur le dos de son cheval. On évolue dans un cadre idyllique qui apporte une grande bouffée d’air frais et vivifiant à tous les points de vue. La balade à cheval est également une manière écologique de découvrir la nature qui nous entoure. Enfin, on apprend à contrôler sa monture en extérieur et à gérer ses angoisses surtout quand on sort seul avec son cheval. 

Préparation : Bien s’équiper

Pour que la promenade se passe bien, il est essentiel de bien la préparer, à la fois pour votre cheval et pour vous. Si vous êtes cavalier de passage, on prépare généralement votre monture. En revanche, si vous êtes déjà un cavalier plus ou moins expérimenté, vous devrez mettre la main à la pâte en préparant la monture qui vous est attribuée, c’est-à-dire panser et harnacher votre compagnon de balade. Par ailleurs, les chevaux sont désignés au cavalier suivant leur niveau équestre. Ainsi :

  • Un débutant aura un cheval placide, un « bon professionnel » qui connaît l’art de la balade ; 
  • En revanche, un confirmé se verra attribuer un cheval un peu plus fougueux qu’il faudra savoir contrôler, voire un jeune cheval qui débute dans le métier. 

Comme le dit si bien le fameux dicton : À jeune cavalier, vieux cheval !

Déroulement de la balade

La balade doit toujours commencer au pas. Rester à cette allure 10 à 15 minutes en partant permet au cheval de bien se détendre, de s’échauffer et de ne pas trop chauffer dès la sortie du centre équestre. Au retour, rester au pas permet à l’équidé de souffler, d’être calme pour retourner au box et de faire sécher sa transpiration. En groupe, une règle d’or est de conserver la place qui nous est attribuée avant de partir :

  • On se suit ;
  • Le moniteur qui est responsable et dirige la balade se situe devant, et les débutants sont placés au plus proche de lui pour pouvoir les encadrer et leur donner des conseils ;
  • Les cavaliers confirmés sont placés au milieu ou en dernier.

On doit conserver environ 1,50 mètre entre chaque cheval par mesure de sécurité (un cheval invisible comme s’amuse à répéter les moniteurs). L’objectif est que :

  • Le cheval de devant ne cogne pas celui de derrière ;
  • Les distances soient conservées quand on change d’allure ;
  • Une plus grande distance encourage le cheval qui traîne à rattraper son compagnon beaucoup plus rapidement. 

Les changements d’allure

Voici quelques règles à respecter :

  • On ne doit, en aucun cas, se doubler surtout quand on passe du trot au galop ;
  • Un cheval qui passe devant un autre prend de la vitesse pour le doubler et peut taper un autre cheval, qui lui peut ruer, en embarquant toute la cavalerie. On court au désastre, surtout si les cavaliers ne sont pas tous de véritables confirmés dans le domaine ;
Il est donc impératif de bien écouter les conseils lors des changements d’allure.

Conseils pour une balade à cheval réussie

Pour une balade réussie et sereine, gardez en tête ces conseils :

  • Lors de l’attribution des chevaux, ne mentez pas au moniteur sur votre niveau équestre car la balade ne serait alors pas une partie de plaisir et vous risqueriez de mettre en danger tout le groupe ;
  • Dans la plupart des cas, les groupes de balade sont homogènes, ce qui évite bien des déboires ou des accidents. Ainsi, les débutants peuvent savourer tranquillement leur balade au pas en profitant des bienfaits de la nature, tandis que les confirmés peuvent profiter de sensations plus fortes au rythme du trot et du galops.